December 12, 2017

Tunnel de Toulon : pas d’accès pour les toulonnais aux heures de pointe

A la vue des barrières mobiles automatiques (voir la photo), des feux rouges placés sur les voies d’accès à l’autoroute, nous pressentions que les voies d’accès à l’autoroute A57 vers l’Est en provenance de Toulon et de la Valette pourraient être fermées pour désengorger le tunnel.

Nous en avions parlé lors de l’assemblée générale du collectif tramway avec inquiétude. Cette fois ci, nos soupçons sont confirmés par les révélations de Var-Matin :  » La DREAL a élaboré un modèle mathématique prenant en compte une projection de 30.000 voitures et 3600 poids lourds empruntant chaque jour le second tube. L’accès à l’A57 par le champ de Mars serait, par exemple, momentanément interdit pour désengorger le trafic. Des panneaux de présignalisation, barrières et feux tricolores sont prévus à cet effet« .

Une mauvaise nouvelle inquiétante

Nous toulonnais, avons financé un tunnel que nous ne prendrons quasiment jamais. Nous avons payé des dépassements financiers qui ne sont toujours pas remboursés par ESCOTA.  Nous avons subit 20 ans de travaux avec de multiples péripéties et effondrements, et on nous annonce à présent que pour les toulonnais, la situation aux heures de pointe sera pire qu’avant : nous ne pourrons même plus prendre l’autoroute A57 vers l’Est car il faudra laisser la place au trafic en provenance de l’Ouest de Toulon.

Comment en est-on arrivé là ?

Les élus actuels ne peuvent nous laisser croire qu’ils ne le savaient pas, nous avions tiré la sonnette d’alarme il y a deux ans (article joint). en expliquant qu’il fallait absolument prolonger l’élargissement de l’A57 jusqu’à la bifurcation de Pierre-Ronde pour éviter la formation d’un bouchon pouvant remonter jusqu’au tunnel, ce qui est interdit.

De plus, la solution retenue nous parait vraiment discutable. Partout en France et à l’étranger, pour régler les problèmes de saturation d’un tunnel, on en ferme en général l’accès, en l’occurrence l’entrée Ouest en provenance de Sanary Bandol. En ce qui concerne le tunnel de Toulon, le choix pourrait être différent. Ce sont les entrées de véhicules sur l’autoroute, en sortie du tunnel, seront bloquées aux heures de pointe en provenance de Toulon et la Valette.

Au final, nous avons la désagréable sensation de nous être fait avoir d’un bout à l’autre dans ce projet, en payant, en subissant les retard et les effondrements, pour ne pas bénéficier du service et au final ne plus pouvoir utiliser aux heures de pointe une autoroute que l’on utilisait tant bien que mal jusqu’ici.

Nous demandons donc que seuls des dispositifs de fermeture temporaire du tunnel situés à l’entrée du tunnel coté Sanary-Bandol soient utilisés dans l’intérêt des toulonnais et des habitants de l’Est de l’agglomération (La Valette en particulier), qui n’ont pas à supporter les conséquences d’un tunnel qu’ils n’empruntent pas.

Valentin Gies

Président de Toulon @ Venir