April 27, 2017

Elargissement partiel de l’A57 vers l’Est : un projet insuffisant, voir dangereux

Paru dans l’édition de Var-Matin du Lundi 3 Septembre 2012, le projet d’élargissement de l’A57 risque fort de se transformer en calvaire pour les automobilistes, pendant les travaux comme indiqué dans l’article mais aussi et surtout après sa mise en service.
Les bouchons actuels sur l’A57 à l’Est
Au delà du simple nombre de voitures sur une autoroute, une des causes majeures de bouchons est l’augmentation subite du nombre de voitures au kilomètre, conséuence d’une réduction du nombre de voies ou de la présence d’échangeurs entrants. A l’Est de Toulon, chacun peut s’en aprecevoir le matin à la Pallasse (réduction de 3 voies à 2 voies de l’autoroute) ou à l’échangeur de Tombadou où deux voies en provenance de la Valette et de la Coupiane viennent s’ajouter aux deux voies de circulation de l’autoroute. Dans les deux cas, un bouchon modéré se forme chaque jour.
Pourtant, les conditions actuelles sont bien plus favorables que les conditions que nous rencontrerons lors de la mise en service du 2e tube :  le débit en sortie de Toulon est régulé par le fait que les voitures en provenance de l’Ouest doivent traverser Toulon, ce qui forme un sorte de bouchon filtrant limitant le flux Ouest-Est et réduisant de fait l’impact de ce qui crée les bouchons.
Les bouchons futurs : plus dangereux et plus importants
Dès la mise en service du 2e tube, les bouchons seront de fait plus importants si l’on ne fait rien. Cela justifie pleinement l’élargissement de l’A57 jusqu’à Pierre-Ronde (bifucation vers Hyères), d’autant plus que la mise en service du 2e tube entrainera en plus une augmentation d’u nombre global de véhicules en circulation.
Limiter l’élargissement de l’A57 à l’échangeur de Tombadou (sortie 3 à l’Est) est en revanche une grave erreur qui sera assortie d’une quadruple peine. En effet, à l’arrivée à ce point critique :
  • les 3 voies de l’autoroute se verront réduites à 2 voies,
  • il faudra en plus ajouter les nombreux véhicules arrivant de la Coupiane et de La Valette : 2 voies supplémentaires soit 5 voies au total convergeant vers seulement 2 voies autoroutières.
  • rien ne limitra le traffic autoroutier depuis l’Ouest de l’agglomération et Toulon jusqu’à Tombadou, ce qui provoquera des freinages violents, voir des accidents.
  • le flux de voitures global augmentera en raison de la mise en service du 2e tube.

Dans ces conditions, il est inévitable que tous les jours se forme à cet endroit un bouchon très important et dangereux, en tous les cas bien plus qu’il ne l’est aujourd’hui.

Dans ces conditions, l’élargissement jusqu’à Pierre-Ronde (bifurcation vers Hyères) nous parait être indispensable, ne pas le faire serait dangereux et pénibles pour les usagers de l’A57. SI l’on ajoute que les chiffres communiqués font état d’un cout de 5M€ pour l’élargissement jusqu’à Tombadou, on se demande vraiment pourquoi l’élargissement ne se fait pas jusqu’a la bifucation vers Hyères, ce qui apporterait une solution satisfaisante aux problèmes à venir, pour un coût bien inférieur à d’autres projets inutiles tels que la partie tribune couverte du stade Léo Lagrange qui aura couté très cher pour un stade de quartier ne pouvant accueillir de compétitions majeures en raison de son nombre de places très limité.