September 23, 2017

Un avenant pour le meilleur et pour le pire

En Décembre 2010, Toulon @ Venir avait présenté et mis à la disposition de tous les citoyens une analyse sur le dossier ANRU de rénovation du centre ancien de Toulon, ainsi que le rapport d’étape sur ce projet réalisé par un cabinet d’audit indépendant (Espacité).
Ces deux documents, ainsi que la convention ANRU 2006-2011 sont toujours disponibles en téléchargement à l’adresse suivante :
[wpfilebase tag=file id=7 tpl=simple/]
[wpfilebase tag=file id=8 tpl=simple /]
[wpfilebase tag=file id=10 tpl=simple /]

Une évolution positive depuis 6 mois

Le constat était accablant, le projet de rénovation ANRU était quasiment à l’arrêt.Six mois plus tardforce est de constater que le fait que Toulon @ Venir ait interpellé entre autres le Ministre de la Ville, l’ANRU, TPM et la préfecture du Var a contribué à accélérer le dossier puisque la rénovation de l’ilot Baudin semble enfin débuter, de même que quelques rénovations dans l’ilot de l’Equerre.
Pour autant, pourquoi avoir attendu autant de temps (l’intégralité de la rénovation ANRU devait être terminée fin 2009) ou pourquoi s’être engagé sur des délais qui ne seraient pas tenus ?

Des coupes franches dans le projet

De plus, le projet ANRU a subit dans l’avenant des coupes franches extrèmement préjudiciables à l’avenir de notre ville : le projet initial a par exemple évolué de 400 logements étudiants (convention ANRU) à 100 logements étudiants (avenant à la convention), le Pôle Santé a disparupurement et simplement, une crèche de 70 place a été remplacée par deux micro-crèches de 9 places… et bien d’autres choses encore.
De fait, les équipements et logements créés ne seront pas à la hauteur des besoins indispensables définis au départ du projet de rénovation urbaine. C’est regrettable car cela limitera inévitablement la mixité sociale, le dynamisme économique et le vivre ensemble qui auraient pu faire du centre ancien de Toulon l’un des plus agréables de France.