December 13, 2017

Toulon : débat des candidats aux municipales

Mondial à Pétanque La Marseillaise

du 18 février 2014

Ce soir, l’association citoyenne Toulon@venir invite les postulants à la mairie de Toulon à exposer leurs visions sur quatre thèmes de campagne.

Il y aura sans doute une chaise vide, et elle le restera toute la soirée. Celle du maire sortant, Hubert Falco (UMP), pourtant invité au débat qu’organise l’association citoyenne Toulon@venir (ce soir, 18h00, salle Franck-Arnal). Un débat qui permettra aux candidats au poste de premier magistrat de la ville (on devrait retrouver André De Ubeda pour le Front de gauche, Robert Alfonsi du Parti socialiste, Jean-Yves Waquet côté Front national, Olivier Lesage représentant l’Alliance écologiste indépendante et peut-être Geneviève Esquier de la liste Tous pour la famille) de dévoiler leurs propositions et d’afficher leurs oppositions, le tout autour de quatre thèmes choisis par l’association. A savoir : transports et déplacements ; économie locale, attractivité et emploi ; centre ancien de Toulon et urbanisme ; financement des propositions. Autant de sujets sur lesquelles le public, invité à remplir la salle, et à prendre la parole, ne pourra connaître la position de l’équipe municipale sortante. Une équipe fidèle à sa stratégie qui consiste à ne pas confronter sa vision du futur de la ville à celles des autres candidats…De la même façon, Hubert Falco ne sera toujours pas là pour défendre le bilan de sa dernière mandature.

Centre ancien et tramway au programme

Une mandature pourtant largement attaquée, récemment, par l’association Toulon@venir. Notamment au sujet du centre-ancien et de la convention passée avec l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) actant, à l’origine en 2006, la réalisation d’environ 1200 logements (sociaux, étudiants, et locatifs), ainsi que de nombreux équipements publics (Pôle santé, crèche de 50 places…). Résultat, huit ans plus tard : « La majorité des équipements publics a été abandonnée par un avenant à la convention, le reste n’est pas réalisé », regrettait il y a peu Valentin Giès, président de Toulon@venir.

Autre thème récurrent, celui des transports, qui verra notamment les candidats revenir sur le dossier du tramway, là encore souvent repris du côté de l’association. Initialement prévu dans le programme du maire actuel, le moyen de transport a depuis été rejeté par Hubert Falco, qui lui préfère désormais le Bus à haut niveau de service. Quelle est la position des opposants à sa politique ? Réponse ce soir.

Romain Alcaraz

Dernière modification le mardi, 18 février 2014 10:54