November 22, 2017

Var-Matin : Quel avenir pour le fort du Grand Saint-Antoine?

Qu’adviendra-t-il du fort Saint-Antoine? Sera-t-il, comme le craignent ses défenseurs, « vendu à l’encan et privatisé »] Ou (re)tombera-t-il, in fine, dans le giron du domaine public? Plus d’un an après le départ de la Marine, et le transfert de ses archives à l’extrémité ouest de la Corderie, la question continue de préoccuper Michel Bonjardini, président de l’Association de défense et protection du Faron. « La 1re adjointe Geneviève Levy nous a affirmé, le 18 octobre, que ni la commune ni TPMne se porteront acquéreurs du fort. Ce refus nous a été confirmé par le ministère de la Défense. Ce bien sera donc prochainement remis au service France Domaine, en vue d’une cession », a-t-il écrit, le 21 février, au maire Hubert Falco. Cession gratuite…