December 12, 2018

Un « SRADDET », pour quoi faire ?

Le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’égalité des Territoires a été « arrêté » en Assemblée Plénière de la Région le 19 octobre 2018, après 20 mois de débats mobilisant 2 000 participants et 450 contributions.
Son intention affichée est d’organiser en lien avec l’état une région équitable par un aménagement durable, résilient et attractif du territoire.

Le schéma se présente comme une feuille de route permettant d’atteindre des objectifs précis en 2030-2050, en matière de transport, de logement, d’espaces agricoles, de vulnérabilité aux risques, de développement économique et technologique, etc.

La loi donne au SRADDET autorité sur les instruments locaux de programmation territoriale que sont les SCoT (Schémas de Cohérence Territoriale), les PLU (Plans Locaux d’Urbanisme), les PDU (Plans de Déplacements Urbains) et autres.

Pour faciliter ce rôle prescriptif, le SRADDET a été organisé en objectifs (au nombre de 68 !) et en règles attachées à certains d’entre eux. Cela peut paraître compliqué, mais l’ensemble est découpé en trois lignes directrices :

  1. Renforcer et pérenniser l’attractivité du territoire régional,
  2. Maîtriser la consommation de l’espace, renforcer les centralités et leur mise en réseau,@
  3. Conjuguer égalité et diversité des territoires pour des territoires solidaires et accueillants,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lignes directrices sont elles-mêmes réparties en Orientations puis en Objectifs, comme on le devine sur le tableau joint. Le texte complet du SRADDET est téléchargeable sur le site de la Région Sud : maregionsud.fr, onglet Aménager le territoire, puis Avenir des territoires-SRADDET. 

Toulon @ Venir a participé aux réunions du Comité Partenarial (notamment la dernière tenue en septembre dernier), et observe que la concertation avec les responsables élus et associatifs des territoires y a été d’un très bon niveau, et que le schéma arrêté est bien plus précis et ambitieux que le SCoT Provence Méditerranée qui devra cependant en respecter les règles.

Affaire à suivre…