March 19, 2019

SCoT Provence Méditerranée révisé : copie à revoir sur bien des points.

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) constitue un instrument stratégique de planification qui s’impose aux communes ou groupements de communes (Métropole TPM, etc…), dans l’élaboration de leurs Plans Locaux d’Urbanisme (par exemple).
Celui de Provence Méditerranée est un document volumineux (1810 pages), aux termes trop souvents abscons, à l’économie déséquilibrée et à la cartographie défaillante.

Toulon @ Venir l’a analysé pour vous. Elle est sans ambiguïté.

Elle en souligne les carences et le manque patent d’informations.
Toulon @ Venir observe également la curieuse précipitation avec laquelle ses promoteurs instruisent ce dossier.

Le document que vous trouverez ci-dessous a été présenté par Toulon @ Venir lors de l’assemblée générale de la Fédération du Mouvement d’Actions Pour la Rade de Toulon (Mart) le 5 février dernier.

Il est destiné à :

  • rappeler les principes du SCoT Provence Méditerranée
  • rappeler les motiviations de cette révision,
  • souligner l’habileté des concepteurs dans l’utilisation du calendrier,
  • préciser les nouvelles mesures du SCoT « à terre ».

Toulon @ Venir aboutit au constat que le SCoT :

  • Abandonne implicitement le Transport en Commun en Site Propre,
  • Ne conditionne pas des développements importants à une desserte en Transports en Commun,
  • Promeut une « urbanisation significative » (sic) dans des espaces proches du rivage,
  • Reconnait aggraver les émissions de Gaz à effet de Serre (G.E.S.).

Elle souligne également que les concepteurs de ce document

  • Auraient pu faire un effort de communication, qui a encore de grande marges de progrès, compte tenu de l’évolution des données cartographiques et statistiques disponibles.
  • Auraient dû, face à l’urgence, prévoir la mise en oeuvre de vraies mesures, à la hauteur des enjeux d’un développement plus durable !