August 21, 2017

LGV PACA : les tracés

Les tracés correspondent aux différents scenarios proposés à l’étude par RFF au voisinage de Toulon. Trois scénarios sont encore actuellement à l’étude : le scénario Gare à l’Est (La Farlède), le  scénario Gare à l’Ouest (La Seyne sur Mer), le scénario Gare au Centre (Toulon).
Ces scénarios s’inscrivent dans un contexte géographique, humain, agricole, viticole et hydrographique complexe, avec des nombreuses contraintes que l’ont peut découvrir dans les cartes ci-dessous (les versions haute définition sont téléchargeables en cliquant sur les liens en haut à droite).
Attention : les tracés sont indicatifs et n’ont en aucun cas été validés par RFF qui s’en tient pour l’instant à la notion très floue de fuseaux de passage (larges de 1 ou 2 km). Ils sont là pour permettre à chacun de comprendre les enjeux de chacun des scénario. Nous les avons tracés de la manière qui nous a paru la plus logique possible en prenant en compte les contraintes indiquée par RFF. 

Carte aérienne du secteur de Toulon :

Carte aérien

Carte des contraintes

Contraintes humaines en rouge, contraintes naturelles en vert-bleu, contraintes viticoles et agricoles en jaune. Il manque les contraintes humaines du coté Est (Sollies…) sur la carte RFF.
En noir figure le tracé actuel de la ligne SNCF.
Carte contraintes

Les scénarios RFF

Le scénario Toulon Est :

Un désastre environnemental et humain au Nord et à l’Est

Ce scénario (de référence dixit RFF…) comporte des tunnels et viaducs multiples au dessus du Revest, de la Valette, de la Garde et de la Farlède. De plus, une LGV ne pouvant tourner à angle droit, ce tracé impose de construire une ligne nouvelle dans le sillon permien (en direction de Cuers, Vidauban…), le retour vers Toulon se ferait via une « virgule » de raccordement, passant à la limite de la Crau.
Les conséquences en terme d’impact environnemental, humain et viticole seraient très dramatiques et nous avons demandé à l’unanimité des membres du groupe de travail RFF « Toulon » le retrait de ce scénario.

Un scénario très pénalisant

La virgule de raccordement passant au dessus de la Crau n’étant décemment pas réalisable, les TGV à destination de Toulon passeraient sur la ligne classique depuis Aubagne !
De plus, la gare étant située à l’Est de l’agglomération ne permettrait pas une bonne desserte de celle-ci.
Carte Tracé Est

Le scénario Toulon Ouest :

Un désastre environnemental et humain à l’Ouest

La gare de la Seyne sur Mer est une fausse bonne idée. Certes, un terrain de grande taille est disponible sur le triage de la Seyne, mais l’immense difficulté est le raccordement de cette gare à la LGV en provenance du Sud de Cuges les Pins sur le plateau de Signes.
Carte Tracé Ouest
Les conséquences en terme d’impact environnemental, humain et viticole seraient très dramatiques dans le cirque du Beausset avec la création indispensable d’un immense viaduc en pente partant du pied du Gros Cerveau (100m d’altitude) et rejoignant le dessus du plateau de Signesvers le circuit du Castellet (altitude 400m). Ce viaduc passerait à ras du vieux village du Castelet, au milieu des vignes et d’une zone assez densément peuplée.

Un scénario dégradé

La gare LGV placée à La Seyne sur Mer est mieux que celle placée à l’Est de l’agglomération dans la mesure où il est possible de rejoindre Toulon Centre depuis celle-ci et dans la mesure où à l’Est il est possible d’utiliser les emprises existantes de la ligne classique réaménagées.
Toutefois, la gare reste excentrée, ce qui n’est bien évidemment pas optimal en terme de desserte des population. Ce plus cela conduira à un surcoût très important à la charge des habitants de TPM pour rééquilibrer l’agglomération vers l’Ouest.

Un scénario couteux

Un viaduc de 8km, des tunnels de 7km et 11km : ce scénario sera très coûteux pour une desserte dégradée et des conséquences dramatiques à l’Ouest.
Le scénario Ouest est donc à rejeter de manière très ferme

Le scénario Toulon Centre Souterrain:

Un impact limité, un scénario à conserver

Comme indiqué sur la carte, l’impact environnemental, humain et viticole du tracé Toulon Centre est très limité comparé aux autres tracés, ce scénario est donc à retenir comme base de travail.
Des atouts et des inconvénients
Coté atouts, la LGV rejoindrait les emprises existantes de la ligne classique réaménagées à l’Est, limitant de fait l’impact environnemental et la gare serait placée au centre permettant une bonne desserte, conforme aux préconisations du SCOT.
Coté inconvénients, il n’y aurait pas d’interconnexion entre la ligne existante et la ligne nouvelle, réduisant de fait le maillage du réseau. De plus, les deux gares seraient distantes de quelques centaines de mètres, ce qui n’est pas optimal.
Enfin, le coût de ce scénario est important du fait d’un tunnel continu de 16km et de la gare souterraine sous les Lices à Toulon.
Carte Tracé Centre Souterrain

Un scénario complémentaire

Le scénario Toulon Centre surface

Ce scénario a été proposé et est défendu par le groupe de réflexion varois sur la LGV PACA dont fait partie Toulon @ Venir
Il reprend l’idée du scénario Toulon Centre souterrain, scénario permettant une arrive sur Toulon en faisant le moins de dégâts possibles, mais utilise la gare actuelle réaménagée comme future gare LGV.
Ce scénario est beaucoup moins cher que les scénarios Ouest et Centre souterrain du fait d’un tunnel réduit et sa desserte est optimale, avec une gare au centre de l’agglomération permettant une interconnexion ligne classique/ LGV et des correspondances quai à quai entre TER et LGV.
Ce scénario comporte coté Ouest un tunnel de 7.5km, tunnel qui ressortirait à Toulon à l’emplacement de l’actuelle friche Descours et Cabaud. A l’Est la LGV emprunterait à horizon 2023 la ligne existante élargie à 3 voies (ce qui est déjà prévu) jusqu’à la Pauline avant de suivre le tracé ligne classique réaménagée dans le sillon permien. Un tunnel de 5km partant au niveau de l’ancien EDF-GDF à Siblas et ressortant à la Garde est également réalisable à terme et permettrait si le trafic est au rendez-vous et si les moyens financiers existent d’y faire passer les TGV à horizon 2040.
Carte Tracé Centre