April 19, 2019

Lettre ouverte.


Madame, Monsieur le.a Président.e,
Madame, Monsieur le Maire,

L’ouverture des données administratives au public fait l’objet, depuis de nombreuses années, d’une forte implication de l’ensemble des responsables nationaux ou locaux.

Malheureusement, encore trop d’institutions ou exécutifs du Département du Var restent réticents à une action résolue en matière de transparence et d’ouverture des données.

Notre association citoyenne pense que l’information constitue la clé de voûte de toute décision avec comme corollaire une plus grande acceptation publique. La pertinence d’un scrutin, aussi légitime soit-il, ne dispense pas les élus d’offrir aux citoyens une information fiable, sincère et pertinente.

Dans cette condition, on ne saurait se satisfaire des comptes-rendus de séance dans les média locaux, pas plus que des informations postées sur les réseaux sociaux. Les citoyens doivent pouvoir avoir accès aux circonstances de la décision (débats en séance) et au contenu des dossiers : documents présentés aux élus délibérants.

On pourrait rappeler ici la liste de nombreux exécutifs ou organismes locaux remarquablement impliqués dans ce domaine.

Toulon @ Venir rappelle que le Code des Relations entre le Public et l’Administration (C.R.P.A.) dispose que «les administrations […] sont tenues de publier en ligne ou de communiquer les documents administratifs qu’elles détiennent aux personnes qui en font la demande …[…].

En conséquence, Toulon @ Venir demande le simple respect de la loi. Nous sollicitons l’ouverture de vos fichiers et leur exposition en les mettant à la disposition des citoyens sur vos sites respectifs.

Toulon @ Venir est bien consciente que dans les petites collectivités, les moyens sont contraints.
A partir de ce constat, Toulon @ Venir suggère la mutualisation des moyens. La Métropole ou mieux encore le Conseil Départemental, pourraient être le lieu support d’un site open data à l’image de celui mis en place par la Région.

Nous pensons que ces demandes, une fois consenties, permettront aux citoyens de s’approprier, en toute transparence, les grands dossiers qui structurent les villes et engagent leur avenir.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’assurance de nos sentiments distingués.

Pour le Conseil d’Administration,
Jean-Paul Leroy