October 18, 2017

Gare SNCF : un projet intéressant mais toujours pas d’accès Nord

Le projet d’aménagement de la gare et de ses abords présenté le 19 octobre par TPM est un projet intéressant. L’essentiel des travaux portant sur le bâtiment voyageurs, les aménagements prévus ne devraient avoir qu’une faible incidence sur les travaux à venir pour la LGV programmée, au mieux, en 2025. Les financeurs, aux premiers rangs desquels le Conseil Régional PACA, le Conseil Général du Var et TPM ont donc raison de ne pas attendre, pour le mettre en œuvre, la réalisation de la ligne à grande vitesse.

La création d’un nouveau parc de stationnement et d’une nouvelle desserte de la gare par l’ouest (avenue Rageot de la Touche) devrait, selon M. Chenevard, adjoint aux transports, améliorer sensiblement la circulation aux abords de la gare. Souhaitons-le.

On peut cependant regretter que d’ici juin 2014, date prévue pour la fin des travaux, TPM n’ait pas prévu une desserte de la gare par le nord, à partir de l’ilot Montéty. Celui-ci est appelé depuis longtemps à être démoli. Un accès piéton à la gare, soit par une passerelle soit par la prolongation du souterrain desservant les voies, permettrait, à minima et à moindre coût, une dépose minute côté nord soulageant d’autant la dense circulation côté sud.

Il est malheureusement peu surprenant que TPM n’ait pas programmé ces travaux. Si on s’en tient aux propos de son président, Hubert Falco, il y a peu de chance de voir avant longtemps de grands progrès en matière de circulation. Il déclarait récemment, à propos de la création de bandes et pistes cyclables, « Une fois que tout cela sera fait (le deuxième tube de la traversée de Toulon) on établira un nouveau plan. Ce sera donc après 2014  ».

Toulon @ Venir le regrette et n’ose croire qu’on attendra 2014 pour réfléchir à un nouveau plan de circulation faisant une large place aux transports en commun, aux cyclistes et aux piétonsFavoriser, comme dans les villes les plus avancées d’Europe, pourtant moins favorisées par le soleil, les modes doux de circulation ainsi que les transports publics non polluants, type tramway, devrait faire dès maintenant l’objet d’une réflexion approfondie avec toutes les associations concernées.

Toulon@Venir y est prête pour sa part.